Voyager tout le temps

Le voyage est un état d'esprit

Browsing Archive:

Daily Archives: 4 janvier 2016

trois semaines à Cuba en famille (2): Viñales

Voici la deuxième partie de notre voyage de trois semaines à Cuba en famille: destination Viñales.

Viñales

« Tout d’abord l’homo habilis, une vraie brute qui savait tout juste battre le briquet, est parti en avant-garde, il y a un million d’années; puis l’homme de Neandertal, qui enterrait ses morts au lieu de les manger a suivi quatre cent mille ans plus tard; enfin, il y a quelques dizaines de millénaires à peine, l’homo sapiens, l’homme moderne, qui ressemble beaucoup aux deus précédents sauf qu’il fume des havanes. » Philippe de Baleine

Quatre petites heures de route séparent la Havane de ce coin de paradis. Le petit village de Viñales est situé aux pieds de mogotes, ces structures géomorphologiques qui semblent avoir été érigées-là comme des cerbères protégeant le centre névralgique de la culture du tabac. Magnifique, et tellement apaisant.

Le matin avant de partir de la Havane, j’avais appelé pour confirmer notre arrivée. C’est que je ne faisais pas trop confiance à la seule réponsePour lire la suite

Trois semaines à Cuba en famille: la Havane (1)

La réalisation d’un rêve

Vous connaissez l’histoire du mec qui butine d’une femme à l’autre pendant des années sans même ne s’apercevoir que sa voisine pourrait bien être LA femme qu’il cherche tant. Eh bien, c’est un peu mon histoire et ma voisine s’appelle Cuba. Non mais c’est vrai, l’ile n’est qu’à quelques kilomètres passés la Floride mais elle est à peu près le 30e pays que je visite. Désolé de t’avoir ignorée aussi longtemps ma belle!Pour lire la suite

André Brugiroux, l’homme qui voulait voir tous les pays du monde

André Brugiroux, L’homme qui voulait voir tous les pays du monde.

Avant de dire « quel livre! », j’aurais envie de dire « quelle vie ». Depuis qu’il est tout jeune, lors de la seconde guerre mondiale, André Brugiroux a un rêve assez bien défini. Bon, comme tous les gamins vous direz. C’est vrai mais le seul problème est que son rêve à lui est plutôt irréalisable à l’époque : visiter tous les pays du monde. Dès son départ pour l’Écosse en 1955 alors qu’il n’a que 17 ans, il saisira toutes les opportunités qui s’offriront à lui afin de « connaître du pays ». Ce livre relate donc les 60 années qu’il a passées sur les routes du monde à la poursuite de son rêve d’enfance.Pour lire la suite

Partagez
Partagez