Voyager tout le temps

Le voyage est un état d'esprit

André Brugiroux, l’homme qui voulait voir tous les pays du monde

André Brugiroux, L’homme qui voulait voir tous les pays du monde.

Avant de dire « quel livre! », j’aurais envie de dire « quelle vie ». Depuis qu’il est tout jeune, lors de la seconde guerre mondiale, André Brugiroux a un rêve assez bien défini. Bon, comme tous les gamins vous direz. C’est vrai mais le seul problème est que son rêve à lui est plutôt irréalisable à l’époque : visiter tous les pays du monde. Dès son départ pour l’Écosse en 1955 alors qu’il n’a que 17 ans, il saisira toutes les opportunités qui s’offriront à lui afin de « connaître du pays ». Ce livre relate donc les 60 années qu’il a passées sur les routes du monde à la poursuite de son rêve d’enfance.images
Bien sûr, ce livre est rempli d’anecdotes savoureuses et de réflexions personnelles sur sa patrie le monde et ses compatriotes les êtres humains. Mais pour moi, l’intérêt de ce livre va au-delà de l’exploit personnel qu’il a réalisé. Il m’a surtout plu car son histoire m’est apparue comme une histoire du voyage « sac à dos ». C’était quoi être un globe-trotteur avant la démocratisation du réseau d’aviation, durant la guerre-froide, avant l’arrivée des guides touristiques, etc… Ainsi, on apprendra entre autre que les voyageurs étaient assimilés aux hippies aux États-Unis dans les années soixante et qu’ils se faisaient systématiquement harceler par les autorités et souvent jeter en prison sous prétexte d’avoir les cheveux longs (qui touchent à la nuque) et un sac à dos, deux attributs des vagabonds. On apprendra qu’en 1970 le Liban était une destination de rêve pour le voyageur, « pays qui est encore, à l’époque, un véritable jardin d’Éden au sein duquel cohabitent pacifiquement 14 religions différentes ». On sera un témoin privilégié de la décolonisation africaine et du chaos dans lequel elle s’est effectuée. On croisera même Albert Schweitzer au Gabon. Bref, c’est mieux que Forrest Gump.

Si vous voulez en savoir plus sur André Brugiroux, je vous propose cette entrevue effectuée par Fabrice Dubesset du blog Instinct Voyageur ou encore cet intéressant article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Partagez
Partagez