Voyager tout le temps

Le voyage est un état d'esprit

Browsing Author:

sylvainguilmain

Ciel sur les montagnes de Nouvelle-Zélande

Comment je suis devenu Réalisateur de films de voyage.

Cette année, mon premier film de voyage est présenté dans les cinémas du Québec. J’en reviens pas que j’aie écrit cette phrase. Je dois me pincer. Cette… année… mon…premier… film… de… voyage… est… présenté… dans… les… cinémas… du… Québec. Wow! Mais comment en suis-je arrivé là?Affiche du film sur la Polynésie

Semer l’aventure

Comme tout le monde, j’ai de vagues souvenirs de ma prime jeunesse. Je me souviens qu’on jouait beaucoup dehors et que la rue était remplie d’amis. Y’avait qu’à sortir et on était en groupe. Je me souviens aussi qu’on regardait assez peu la télévision. Du moins, j’ai très peu de souvenirs d’émissions qui m’auraient marquées.

Y’a bien sûr les Mystérieuses Cités d’or, surtout la musique juste avant le documentaire de la fin. Cette émission, m’a certainement inconsciemment formée. Cependant, sans me rappeler spécifiquement d’émissions que je regardais, je me rappelle que mes préférées se terminaient invariablement par « Une réalisation de Daniel Bertolino ». Sans savoir qui il était, je me souviens que je voulais devenir lui.Pour lire la suite

Coucher de soleil dans les montagnes de Kalaw

Quatre raisons pour s’arrêter à Kalaw plus longtemps qu’un simple passage avant un trek.

Puisque nous voyageons en famille avec deux filles de quatre et six ans, l’idée d’effectuer le fameux trek de trois jours entre Kalaw et le Lac Inlé nous a effleuré l’esprit. Rapidement cependant nous avons reculé et envisagé l’idée de visiter les villages autour de Kalaw et de revenir chaque soir à notre point de départ. Bref, on a choisi de s’arrêter à Kalaw plus longtemps et nous ne l’avons jamais regretté. Voici les cinq raisons qui devraient vous inciter à rester à Kalaw.Pour lire la suite

Lever de soleil Bagan

Une semaine à Bagan en famille, ce n’est vraiment pas trop

Selon nous, l’idée du voyage en famille n’est pas de bouger tous les deux ou trois jours. Les enfants ont besoin de temps pour s’adapter à leur nouvel environnement. Rester cinq, six ou sept jours au même endroit, voir même un mois, permet aux enfants de profiter davantage du voyage. Pour nous, les parents, le « slow travel » est aussi une belle opportunité d’aller au-delà de la pierre, de la brique, des monuments religieux et des ruines et nous tourner davantage vers les gens. Le fameux site historique millénaire du Myanmar se prête tout particulièrement à ce rythme de voyage. Nous  avons donc passé une semaine à Bagan en famille, et ce n’était vraiment pas trop.Pour lire la suite

Yangon en famille Pagode Shwedagon

Yangon en famille, faut y prendre le temps

Bon, d’entrée de jeu, on ne vous cachera rien. Yangon avec deux petites filles de 4 et 6 ans c’est pas exactement le paradis, mais ce n’est pas non plus la ville qu’il faille fuir à tout prix. On vous raconte un peu nos quatre journées dans cette pas si ancienne capitale en espérant que ces quelques lignes servent à démystifier une ville qui devrait servir à autre chose qu’un point de passage obligé pour entrer ou sortir du pays. Yangon en famille, il faut y prendre le temps pour apprécier.Pour lire la suite

africatrek

Africa Trek. 14 000 kilomètres dans les pas de l’Homme – Livre

Traverser l’Afrique à pied

Alexandre Poussin est un véritable écrivain-voyageur. Il ne conçoit pas la vie sans voyager ni, à notre grand plaisir, voyager sans écrire. Ici, c’est une véritable épopée qu’il nous livre dans Africa Trek. Un aède avec une plume. Et quelle plume! Il y consigne les expériences vécues au fil de ces 1171 jours partagés avec sa Sonia. Ils ont ensemble marché sur les traces des premiers êtres humains en suivant leur probable parcours sur près de 14000 kilomètres partant du cap de Bonne-Espérance en Afrique du Sud et aboutissant au Mont des Béatitudes en Israël.

Bien plus que de nous plonger dans les pas des premiers hommes c’est un voyage au cœur de la « vraie Afrique » auquel nous sommes conviés. Collés sur la réalité des peuples africains leur ouvrage nous parvient comme une carte postale à trois faces.Pour lire la suite

salar-argentine

Voyager pour retrouver une liberté perdue

aeroportUn des aspects qui me fascine le plus dans le voyage c’est l’opinion positive qu’ont plusieurs voyageurs des aéroports. Je fais partie de ces personnes qui affectionnent ces bâtiments qui, somme toute, sont plutôt laids. Décorations froides et métalliques, éclairage aux néons, personnel austère et prix exorbitants caractérisent ces lieux qui ont tout pour déplaire. Pourtant, hormis certaines personnes, toutes vêtues d’un uniforme, tout le monde y arbore sont plus beau sourire. La raison en est fort simple. Pour lire la suite

Partagez
Partagez